07 69 40 54 74Demander un devis

Relieur

Vous cherchez un relieur pour relier une première édition de Tintin offerte par vos grands-parents ou pour classer votre documentation ?
Un relieur intervient également dans la création de cahier, album photos…

Faites nous part de votre projet, nous trouverons un ébéniste pour le réaliser.

Découvrez tous nos relieurs sélectionnés pour leur savoir-faire, leur réactivité et leur bienveillance

Aude Seine-Saint-Denis
Aude
Seine-Saint-Denis
Relieur
(1090)

Dites-nous
ce que vous voulez

Rencontrez
le bon artisan

Voyez votre projet
se réaliser

FABER.PLACE est la première plateforme digitale dédiée à l’identification des artisans d’art capables de réaliser tous vos projets sur-mesure : ébéniste, tapissier, encadreur, peintre…

La communauté des artisans FABER.PLACE a été sélectionnée pour leur savoir-faire, leur réactivité et leur bienveillance.

Mais au fait, qu’est-ce qu’un relieur ?

La fonction du relieur est de protéger le livre, de l’embellir, d’augmenter sa durée de vie et de faciliter sa consultation. L’habillage d’un livre s’envisage en fonction de son usage futur qui définit trois grands types de reliure : la reliure courante, la reliure d’art et la restauration de reliure.

Le relieur est un professionnel du livre qui crée, restaure des ouvrages ou d’autres pour réaliser leur reliure de manière artisanale en appliquant les techniques traditionnelles (débrocher, préparer et coudre les cahiers) de la reliure (encoller, emboîter la couverture), de la couverture (recouvrir le livre).Le relieur peut également utiliser les techniques actuelles telles que le brochage, la reliure ou le collage. Le relieur travaille de manière générale sur commande pour des particuliers ou des administrations publiques (bibliothèques, tribunaux). Il détermine avec son interlocuteur la nature du travail à effectuer et sélectionne les matériaux adéquats tout en établissant un devis.

Combien va me coûter la prestation du relieur ?

Il faut toujours restaurer pour soi avant de penser qu’à la revente, on aura perdu le prix de la restauration. Déjà un bon brossage et dépoussiérage, avec précaution bien sûr. On n’est pas obligé de démonter systématiquement le livre, le temps a fait son ouvrage et pourquoi vouloir toujours l’effacer, si rien ne gêne son utilisation et que la couture est solide.
Mais voici quelques indications :

  – Le temps passé par le relieur pour refaire un coin est sensé être de 15 minutes. Une coiffe, entre 15 et 20 minutes.

  – Refaire un dos varie en fonction de l’état de la couture et des fonds de cahiers, puis du cuir lui-même, souvent cassé au niveau des mors. Les premières et dernières pages ayant souvent souffert, un simple point très fin de colle (pâte, amidon), suffit à resolidariser au corps d’ouvrage.

  – Le taux horaire d’un relieur tourne autour de 50 euros (ces informations sont indicatives et varient aussi souvent en fonction de la notoriété du relieur et de sa situation géographique).

  – Pour une brochure (qui n’est pas une reliure : la reliure nécessite de coudre sur ficelles ou rubans et de passer les cartons), qui sera proche d’un emboitage, en papier marbré, façon bradel, il faut compter autour de 50 euros pour les petits formats. Ce type de travail du relieur est le moins traumatisant pour un papier fragile.

  – En matière de reliure, les prix du relieur oscillent entre 100 et 150 euros pour des travaux courants type demi reliure, dos long, en basane. Ces peaux ont mauvaise réputation de part leurs utilisations massives au 19ème, étant à cette époque de mauvaise qualité. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

  – La dorure pour un titre simple varie entre 10 et 15 euros selon le relieur.